Archive

Monthly Archives: December 2011

  L’ANALYSE DE CONTENU DES SOURCES DE DOCUMENTATION

Dans nos jours, les moyens de communication influencent nos perceptions, à vrai dire, on est guidé vers certaines interprétations déjà précisés. La télé est l’un de ces moyens qui touche profondément à la perception du spectateur en utilisant le domaine visuel. Et notamment les séries télévisées sont des bons exemples pour cela. Sachant que la société turque a une histoire très enraciné, le media turc populairement a commencé peu à peu de faire les films, les séries télévisées sur les vies des grands noms de l’histoire. Les contenues de ces séries sont formées et rédigées par des idéologies contemporaines ou autrement dit, des idéologies qui dominent à ce temps là.

Le Siècle Magnifique ’ 

   La structure de la société turque est influencée facilement par le média. On voit des émissions touchant au coté traditionnelle, nationaliste ou bien islamiste etc. aux gens. Il y a 3 mois qu’une série télévisée sous le nom du  « Siècle Magnifique »[1] qui raconte l’histoire de la vie privée de Soliman le Magnifique, met en scène sensationnellement.

   En fait, cette émission a été beaucoup discutée soit par le premier ministre de l’état, soit par des historiens et soit par la société. Le Siècle Magnifique est lancé étant la production le plus cher de la Turquie avec un chiffre de 3.5 Million Lira. Il était plainé et accusé par Bülent Arinç, vice-premier ministre, et porte-drapeau des conservateurs de l’AKP, s’est montré comminatoire : « Ceux qui tentent d’humilier les figures importantes de notre histoire en les représentant d’une façon infidèle devraient être punis. Le nécessaire sera fait. » Le scénariste, Meral Okay, a défendu sa fiction en rappelant que les sultans ne se reproduisaient pas par « insémination artificielle ». Mais cette émission avait reçu environ 75.000 des plaintes dans 25 jours. Ensuite le RTÜK (Conseil National de Surveillance des Radios et des Télévisions) a donné un avertissement à la chaîne pour « atteinte à la vie privée » de Soliman le Magnifique.

   Cette analyse basée sur des commentaires des lecteurs pour bien comprendre leurs perceptions en cas des réactions d’une telle façon, si négatives, conservatrice-nationaliste etc. Pourquoi ils protestent une émission historique et pour voir leurs manières avec des mots thématiquement semblable etc. Et quel message se trouve dans le sous-texte, de se confronter avec notre histoire ou bien considère que cet une fiction inspiré par l’histoire. Le but concret est d’analyser le contenu de différents types des commentaires.

   Avant de passer des commentaires, qui ont des idéologies différentes, sur Le Siècle Magnifique ; il faut sommer le premier épisode : On pourrait dégager les scènes en trois parties. Premièrement on voit le sultan en train de boire de l’alcool, ensuite succombant aux charmes de ses concubines d’ « harem », et un sultan sans merci durant l’organisation des codes d’Ottoman contre ses députés. A cause de ces certaines images, cette fiction est jugé islamiquement et historiquement incorrecte.

   L’aspect qui nous intéresse, c’est bien évidemment des commentaires dans des journaux sur l’internet. Pour arriver à une bonne analyse, on doit comparer les deux documents qui ont des idéologies contraires. « Radikal », est un journal des intellectuels de la classe moyenne supérieure très connu. Là, on trouvera surtout des commentaires positivement supportant la sériée télévisée du sultan Soliman comme : « on est trop sensible quand on parle de notre histoire glorieux, mais montrant des réalités ne devrait pas nous faire perturbé ». D’autre côté, sur le site officiel de cette sériée télé, on y trouvera des commentaires complètement contre ceux-ci comme : « honte à vous qui fait cette série, c’est totalement inacceptable !! » D’être objectif, vingt commentaires qui sont ni trop longues ni trop courtes, ont été choisis d’analyser (dix commentaires sur Radikal, dix commentaires sur le site officiel. Ils contiennent des informations du 1er épisode de 5 janvier à 10 janvier 2010).

   S’il faut ouvrir une parenthèse ici ; une série télévisée sous le nom de « Hürrem Sultan » mit en scène en 2003 en Turquie. En faisant une analyse comparative historique, la société turc contrairement au Siècle Magnifique, trouvaient cette minisérie (8 épisodes) illustrant notre histoire correctement, pas des représentations sexuelles etc. et il y a peu de commentaires dans l’internet pour bien examiner mais parmi quelques commentaires ceux qui le critique, ils parlent surtout leurs mécontentements sur le jeu de l’actrice d’Hürrem Sultan. Ce perspectif différent entre les deux séries télévisées de la société, indique que les turcs n’aiment pas voir les grands noms en faisant l’amour, en boisant de l’alcool etc. en télé. C’est peut être pour cela la série télé « Hürrem Sultan » n’était pas beaucoup jugé par des turcs. Il montrait surtout des guerres avec une image du sultan du côté charismatique, réussi avec des fonctions du leadership.

Commentaires des Lecteurs de Journaux ’ 

   Pour qu’on voie et analyse des commentaires des spectateurs, on utilisera la méthode d’analyse thématique. Tout d’abord pour les commentaires du journal Radikal, on voit les réactions les plus répétitives sous les mots de « les vérités de l’histoire, grand l’empire, la réalité, devoir connaitre bien votre culture, vos ancêtres, vos pères etc., l’art libre, les réactionnaires, harem ». Il y en a deux commentaires qui soulignent qu’elle est contraire aux lois islamiques et mal construit. Les lecteurs de Radikal, mettent un point très important en disant que ce n’est pas un documentaire historique, mais une sériée télévisée avec des scènes amoureuses, plein d’intrigues, des femmes etc. C’est vrai que quand on dit l’empire ottoman, on pense d’abord le palais, la vie d’harem. Donc on peut analyser que les lecteurs de Radical, perçoivent cette émission comme une fiction et ils trouvent « normal » de montrer la vie privée d’un sultan. Parce qu’il était un être humain selon des commentateurs.

   En plus, il y a une différence idéologique des lecteurs de Radikal et les membres du site officiel de « Muhteşem Yüzyıl ». Nous remarquons que les commentaires ici, thématiquement contiennent les mots « érotisme, harem, pères ottoman, nos racines, plaisir, tendances sexuelles exagérées, religieuse, un nom consacré, manque des réalités, nation turc, Coran, joie, ancêtres etc. ». On peut affirmer que la sexualité est encore un tabou en Turquie. Même chose pour les sériées télévisées qu’on analyse ici avec des mots les plus répétitives etc. Ils voudraient voir plutôt la côté traditionnelle, religieuse et nationaliste du sultan Soliman le Magnifique, avec des épées dans ses mains en combattant etc. En donnant un exemple concret de ce que je prétends : parmi des commentaires du site officiel du Siècle Magnifique, l’un tire notre attention avec un nom d’utilisateur « ottoman » qui dit : ‘ C’est un déshonneur de couvrir une mentalité perverse, vicieuse et paillard, qui est trop loin d’un esprit ottoman, en démontrant des images d’une tel manière, utilisant le nom honorable « ottoman ». C’est la trahison, crasse aux vos ancêtres, vos pères puisque vous êtes leurs petits-enfants. ’. Cette perception de commentateur peut être associée avec la suivante : La position ou autrement dit la manière de l’individu face à une identité ; un caractère non désirable, mal lancé et moralement mauvaise codé, peut être percevoir comme un caractère « répréhensible ». Car notamment l’identité acceptée doit être approuvé ici.[2] C’est pour cela les manifestants protestent cette émission puisqu’ils perçoivent que ce n’est pas le cas, n’est pas la réalité dans cette fiction. Disant ils veulent regarder un portrait de Soliman ce qu’ils ont appris jusqu’aujourd’hui.  Mais en réalité, le média devrait-il démontrer les vérités de l’histoire ou ceux qui sont enjointes ou faisaient accepté aux gens ?

L’identité des Lecteurs du Forums ’ 

   Quant à des lecteurs, il faut analyser la manière dont ils utilisent leurs noms d’utilisateurs. Pour le journal Radical, on voit des noms comme « tribus, reckless, sözüer, hidrojen, besyuzbininciradikal, carlos terro repetto, herhangi biri, dursun fakıh, burhan felek, yasin, ali, hakmar etc. » cela nous montre qu’ils sont plutôt des hommes et ils utilisent ses vrais noms. Certains utilisent des noms étrangers et certains utilisent des noms qui veulent dire « patriote » etc. Dans le site officiel de Muhteşem Yüzyıl, les lecteurs n’utilisent pas des noms d’utilisateurs en général, parmi tout les commentaires les noms le plus sur l’histoire utilisant c’est « ottoman, nationaliste, historien »  Ce que nous attendre ici, c’est que les lecteurs de Radikal, comme on a dit, sont appartient surtout la classe moyenne supérieur qui lisent plus qui ont la confiance en soi en critiquant cette émission que les autres peut être. D’autre côté, les commentateurs dans le site officiel, ils sont plutôt des conservateurs-nationalistes, le monde d’internet n’est pas connu parmi eux. Etant un conservateur, ils voudraient cacher les choses comme leurs noms etc. C’est peut être à cause de cela ils critiquent la représentation d’harem en télévision.  Parce qu’en islam, on parle d’un « mahremiyet » c’est à dire plein de secrets dans « la vie sexuelle » etc.

   Pour leurs sexes, la majorité des commentateurs sont homme. Dans les deux types de sources il y en a peu de femmes. Etant une société patriarcale, les gens turc adoptent des termes « ottoman » ou « islamique ». Ayant Le Siècle Magnifique une série historique turc représentant des images notamment de l’harem, il est possible de dire que les sujets islamiques et nationalistes tirent d’attention plutôt par des hommes en Turquie. Les femmes prennent une position traditionnellement arrière plane dans ce cadre-là.

Que veut dire le sous-texte ? ’ 

   Comparant les deux types de commentaires des journaux, en Radikal, il est probable de voir que plusieurs lecteurs perçoivent la série télévisée comme une « fiction », que les lecteurs du site officiel de Muhteşem Yüzyıl. Mais au dessus de cela, il y a un point très important, c’est que les gens défendent la position, on pourrait parler d’une campagne « lynchage » au sens abstraire. Selon Michael Billig, cela vient des habitudes, des notions, des différents types de croyances dans la vie quotidienne qui forment la conscience collective. Et il ajoute que le media joue le rôle le plus important en formant la conscience collectif nationaliste des individus. Ils influencent nos manières de percevoir le monde etc. Dans le sous-texte des réactions qui montrent les émotions « nationaliste » dans nos documents, il y a un « nationalisme banal »[3]. On peut lier ça à une perception de nationalisme, croyant qu’ils ont des racines d’ottoman culturellement et ethniquement. D’autre côté, une conscience qui retourne une  « explosion émotionnelle », base des émotions idéologiques précédemment crée, qui vient âpres des grands succès ou des crises nationaux. Le media nourrir ceci avec des documents courants. Créant des émissions historiques, il relève les valeurs communes de la société turque. Ça corresponde comme un « rappel des racines, des ancêtres » ou bien une « interrogation » pour le Siècle Magnifique en donnant la priorité à la vie privée.

   La société turque ne s’est pas encore confronte avec son histoire. Il y a une façon d’explication de l’histoire populiste avec des représentations héroïques, des discours un peu « conservatricesnationalistes » etc. Dans ce cadre-là ce qui faisaient ces commentaires, (érotisme, tendance aux femmes, mal formé, un nom consacré, nation turc, religieuse, vos pères etc.) gagnent un point de vue « étroite ». Ils cherchent un caractère avec des images sans faute, religieuse, patriote etc.  En fait, les caractères héroïque des films ou des sériés télévisées relève une telle situation de  « propriétés » ou des « adoptions » dans le sous-texte. Par exemple un commentaire bien illustre cela : « Premièrement cette émission concerne plein de fautes, c’est complètement catastrophique. En plus, il est fait délibérément pour gagner de l’argent. Peut être ça veut tirer l’attention des gens comment les gens possède leur ancêtres. Et ce nation turc ne laisse pas vous de jurer a nos pères. C’est certainement impossible en utilisant des représentations érotiques. Les ottomans sont vos pères et en rejetant ça, vous deviendrez des traîtres ! ». Alors selon quels critères on évaluera ces caractères ou comment faut-il les percevoir ?

Sanctifier les caractères dans des émissions ’ 

   En poussant notre réflexion plus loin, il devrait parler d’un autre aspect : les « inquiétudes » dans les réactions des lecteurs su Muhteşem Yüzyıl. Les gens cherchent son histoire, ses ancêtres, ses pères pensent qu’ils considèrent eux-mêmes nuls sans leurs racines. Pour pouvoir comprendre ce reflexe, il faut analyser le sous-texte de mot « inquiétude». La source d’inquiétude semble un peu indéterminée. Les gens créent une fiction ou disant une spéculation dans leurs tètes. Ici, c’est comme Muhteşem Yüzyıl est un mauvais exemple aux petits-enfants d’ottoman. A partir de ce sens là, âpres le premier épisode de Le Siècle Magnifique, les conservateurs font une croyance que cela entache la « vie privée » et le nom « magnifique » du sultan.

   En outre, actuellement le media souligne la côté « turc » des caractères dans les films, les séries télé etc. c’est assez remarquable qu’il a un grand influence sur la culture populaire. Tel qu’on perçoit une «  sanctification » des grands noms selon des commentaires. Le film récent de Can Dündar sous le nom de « Mustafa » qui raconte la vie privée de M. Kemal Atatürk (leader de la société Turc et fondateur de la Turquie), était accusé par beaucoup des gens montrant le leader alcoolique et vulnérable à sa femme par des Kemalistes. Donc pourquoi les lecteurs sont contre ce film, cette émission? On peut accoiser ça avec le rôle des leaders du gouvernement. Car politiquement, le parti pour la justice et le développement islamo-conservateur déjà confirme qu’il devrait supprimer cette émission en raison des représentations mal lancé du sultan Soliman le magnifique, et il y a seulement des lois qui défends M. Kemal Atatürk mais on doit faire des légistes contre à insulte aux grands noms comme Soliman le Magnifique. Le parti même « sanctifie » ce caractère de l’émission. Comme Michel Foucault dit, l’insatisfaction de l’état, contre cette série télévisée influence directement les spectateurs conservatrice-nationalistes.

   Un lecteur avec un nom d’utilisateur « historien » du site officiel dit que : ‘ Etant un historien, moi je suis sans doute contre a cet émission. Touts les scènes sont fausses. Elle ne représente pas notre culture et société. Des femmes avec des décolletés, tendance exagérées sexuelles, les relations homosexuels, la manière dont le sultan agis aux esclaves, l’érotisme etc. dite-moi comment je peux conseiller une telle émission qui concerne seulement la sexualité en télé aux mes étudiantes ? ’ En réalité, l’histoire dont on parle ne peut pas corresponde avec ce que gens « construire ». A partir de cela, cette non-correspondance concilier avec dépeint le harem âpres le périmer épisode. Selon Orhan Tekelioğlu[4] (sociologue en communication de l’Université Bahçeşehir), les concubines « étrangères » utilisant la sexualité impressionne le sultan et de cette manière les « inquiétude» augmentent. Parce que les lecteurs peuvent percevoir que âpres ce 1er épisode, l’image du sultan Soliman le Magnifique va être racé. Donc, peut être les réalités de l’histoire sanctifiée d’ottoman en train de transpirer. Quand on regard les commentaires cette situation de sanctification pousse les créateurs d’émission Le Siècle Magnifique d’être plus sensible aux « réalités ».

   Sous la lumière de ces analyses qu’on a faites dans cette recherche, les lecteurs du site officiel de Le Siècle Magnifique sanctifient le sultan, les grands noms de l’histoire basée des mots répétitifs thématiquement sur internet. La perception du nationalisme ici, nous sépare des autres sociétés proposent notre identité conservatrice-nationaliste. Il y a une « idéalisation » de l’histoire nationale avec un « fiers du passé ». Donc ceci en représentant des aspects différents comme « indésirable à voir », « caché » ou « mahremiyet » par de media, ça pose des problèmes d’âpres les lecteurs du site officiel de l’émission. Ce n’est pas l’histoire qu’ils sont appris et notamment les traditions transportant avec les ancêtres ottoman chez turc c’est d’être religieux, traditionaliste, respectueux et juste. Par contre la mentalité des lecteurs du Radikal, comme on a analysé, ils ont une point du vue plutôt disant que ce n’est pas un documentaire historique, ils trouvent cette émission « normal ». Leurs perceptions changent aussi puisqu’ils appartiennent des différentes classes sociales. Une analyse de contenu avec deux sources de différentes idéologies nous aidé beaucoup pour associer ce que nous examen dans une structure sociologique.

– BIBLIOGRAPHIE

1. FOUCAULT Michel, 2007, Paris, tomme 2, p16.

2. BILLIG Michael, 2002,  İstanbul: Gelenek Yayıncılık, Banal Milliyetçilik

3. TEKELİOĞLU Orhan, 16.01.2011, « Endişeli Muhafazakarlar », Radikal

4. http://www.muhtesemyuzyil.gen.tr/muhtesem-yuzyil-1-bolum-yorumlariniz.html

5. http://www.radikal.com.tr/Default.aspx?aType=TumYorumlar&ArticleID=1035887&PAGE=3

6. http://acturca.wordpress.com/2011/01/13/une-serie-turque-sur-soliman-le-magnifique-fait-scandale/

7. ERYILMAZ Banu, « Bir Söylem Olarak Milliyetçilik », Anadolu University The Journal of Social Sciences, vol.10, 2010.

8. ÖZKIRIMLI Umut,  « Langue Dominante: Le Nationalisme », 2008, Istanbul.

      FICHE D’UNE ANALYSE DU CONTENU

Description du sujet : L’analyse de contenu des commentaires dans un journal et un site officiel d’une série télévisée qui ont des idéologies différentes. Cette analyse concerne 20 commentaires choisis entre la date du 5 janvier 2010 et 10 Janvier 2010 de journal sous le nom de Radikal et le site : www.muhtesemyuzyil.gen.tr

Problématique : D’analyser les idéologies, la manière de percevoir des commentateurs de la représentation d’un nom historique au fond d’écran avec des images sensationnelle utilisant des sources appartient des différents classes sociales.

Présentation de votre corpus : Comprendre le sous-texte des réactions nationalistes-islamiques des certains lecteurs et des réactions positif d’autre lecteurs. La série télévisée s’appelle « Muhteşem Yüzyıl » qui mit en scène en 5 janvier 2010 avec beaucoup de critiques. Le sexe des lecteurs sont surtout des  hommes. Ils utilisent les noms d’utilisateurs en général etc.

Critique externe et interne :

L’étude de l’émetteur : Les commentateurs du site officiel d’émission et le journal Radikal.

Le contenu du message : Les réactions nationaliste-conservatrice, soutien, manifestant etc.

L’étude de la forme : Les mots thématiquement répétitifs, la manière de l’utilisation des noms d’utilisateurs…

L’étude de récepteur : Les lecteurs et d’une fois les créateurs du Siècle Magnifique, les productions du chaine, les spectateurs.

L’effet du message sur le récepteur : corriger les erreurs historiques sur l’émission et la suppression des images de contenu sexuel.


[1] Le mot “magnifique” surnommé par les Occidentaux qui veut dire le « Grand Turc ». Le Sultan Soliman paraissait un danger pour tout le monde en raison de sa puissance et de son ambition. Grâce à lui, l’état a connu son âge d’or.

[2] FOUCAULT Michel, 2007, Paris, tomme 2, p16.

[3] BILLIG Michael, 2002,  İstanbul: Gelenek Yayıncılık, Banal Milliyetçilik.

[4] TEKELİOĞLU Orhan, 16.01.2011, « Endişeli Muhafazakarlar », Radikal.

Advertisements